Crash de l’A 320, on aurait pu éviter cela !!!

Risque suicidaire Risque suicidaire

Il s’avère  que le copilote de l’Airbus A320 de Germanwings qui s’est écrasé dans les Alpes souffrait de troubles psychiatriques. Il aurait volontairement crashé son appareil et entrainé la mort de 149 personnes.

Les troubles psychiatriques sont des éléments de personnalité qui peuvent être mesurés de manière scientifique. En l’occurrence, la stabilité émotionnelle est un facteur que l’on sait quantifier de manière fiable. En outre, il varie peu dans le temps. Ce facteur, associé à de la vulnérabilité au stress, est un terrain de prédisposition au risque suicidaire. La société Céquoia HR, présidée par Christophe Chéron, psychologue du travail, a développé une solution exclusive permettant de pronostiquer des comportements professionnels. Elle prend en compte les spécificités du métier et son contexte d’exécution. Nous regrettons amèrement que cette solution ne soit pas systématiquement utilisée, a fortiori dans les métiers où les conséquences d’un suicide peuvent être si dramatiques. 

Lu 1406 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.